Votre opticien conseil

Votre opticien conseil

Profitez de notre expérience et laissez nous vous aviser. Voici déjà quelques conseils, n'hésitez pas à nous contacter si vous avez des autres questions ou demandes
 

Comment entretenir et ranger ses lunettes

Des lunettes bien entretenues sont plus confortables à porter et durent plus longtemps.

Pour nettoyer vos verres et montures, trempez vos lunettes dans une eau très légèrement tiède (pas chaude, afin de ne pas abîmer les vernis de protection) additionnée d’un liquide vaisselle doux et nettoyez-les délicatement. Une brosse à dents souple vous sera utile pour nettoyer les charnières et les plaquettes.

Après les avoir rincées, essuyez-les avec un chiffon doux non pelucheux, idéalement en microfibres. Évitez quoi qu’il en soit les essuie-tout et les mouchoirs en papier qui risquent de rayer les verres.

Pour garder des lunettes bien ajustées, prenez l’habitude de les mettre et de les enlever avec les deux mains. Vous éviterez ainsi de les déformer.

Lorsque vous rangez vos lunettes, mettez-les de préférence dans un étui rigide et évitez toujours de les poser sur les verres.

 

Comment entretenir et ranger ses lentilles de contact

Des éléments externes peuvent se déposer sur la surface de la lentille : graisses, poussière, impuretés, protéines et bactéries. C’est la raison pour laquelle il est indispensable d’entretenir ses lentilles soigneusement afin de garantir la bonne oxygénation de la cornée et d’éviter qu’elle ne soit blessée.

Avant de commencer à manipuler ses lentilles, il est indispensable de se laver les mains soigneusement afin d’éliminer les germes et les salissures.

L'entretien des lentilles de contact

L'entretien doit être réalisé quotidiennement afin de désinfecter et de dégraisser les lentilles, tout en supprimant le calcaire et les protéines qui se fixent dessus.

Comment procéder ? Nettoyez chaque lentille en la massant délicatement avec quelques gouttes de produit d'entretien. Rincez la ensuite avec le produit, avant de la ranger soigneusement dans l’étui préalablement rempli de produit d’entretien. Veillez à renouveler le produit quotidiennement.

Les produits d'entretien servent à la décontamination quotidienne, au nettoyage, au rinçage et à la conservation des lentilles.

  • Les produits d’entretien multifonctions : « Tout-en-un », ils rincent et désinfectent les lentilles en une seule manipulation. Très efficaces, ils peuvent cependant être moins bien tolérés par des personnes plus sensibles.
  • Les solutions oxydantes : Moins utilisées, ces solutions sont conçues à partir de base de peroxyde d'hydrogène additionné d’agents désinfectants. Elles sont généralement utilisées par les personnes présentant une intolérance aux solutions multifonctions. Attention, la solution doit être renouvelée régulièrement, car elle ne contient pas d’agent conservateur.
  • Les produits de confort : Ils contribuent à l’hydratation oculaire en lubrifiant et soulagent en cas de fatigue ou de sécheresse oculaire.
  • Les produits de déproteinisation : Ils permettent d’éliminer les dépôts de protéines qui gênent l’acuité visuelle et sont source de prolifération bactérienne.
    • Attention : les compositions diffèrent pour les lentilles souples et les lentilles rigides.

 

Savoir quand une monture est parfaitement ajustée

Pour choisir une monture adaptée à votre morphologie et garantir votre confort, il y a plusieurs mesures à prendre en considération :
  • le cercle: partie des lunettes qui encercle les verres
  • le pont : surface qui repose sur le nez
  • les branches: partie qui permet le maintien au niveau des oreilles pour garder les lunettes en place

Pour que les lunettes soient parfaitement ajustées, la monture doit se trouver le plus près possible du visage et doit reposer correctement sur l'arête du nez, sans toucher cependant ni les joues ni les cils et ne pas empiéter sur les sourcils.

Vous devez bien entendu pouvoir bouger et vous pencher sans que vos lunettes ne tombent.

Idéalement, l’ajustage doit se faire chez l’opticien (pour déterminer la taille et le type de modèle qui convient.) N’hésitez pas à vous rendre dans un de nos points de vente Optica.

Cependant, pour trouver une monture qui s’adapte parfaitement à votre visage, il existe une méthode simple :
    sur votre monture actuelle 3 chiffres sont référencés à l’intérieur des branches ou du pont. Il s’agit de dimensions en millimètres.
  • le chiffre avant le carré correspond à la largeur des verres
  • le premier chiffre après le carré correspond à la largeur du pont
  • le second chiffre après le carré correspond à la longueur des branches de votre monture
  • il vous suffit de choisir une nouvelle monture avec des valeurs similaires

En général sur une monture métallique, il nous est toujours possible de raccourcir la longueur des branches des lunettes que vous nous commandez. Faites-nous part de votre demande à la commande.

Si vous ne disposez pas de telles informations, estimez ces mesures sur la base d’une paire de lunettes en votre possession.

Comment ajuster ses lunettes ?

Il est préférable de faire ajuster ses lunettes par un opticien. Cependant, lorsque vos montures sont en plastique ou en acétate, il vous est possible d’ajuster les branches de lunettes vous-même à l’aide d’un sèche-cheveux : chauffez une branche pour la ramollir légèrement puis modifiez là doucement et délicatement comme vous le souhaitez. Veillez à ne pas forcer la charnière et ni à chauffer les verres.

 

Lire et comprendre votre prescription

Les défauts oculaires les plus courants sont l’hypermétropie, la myopie, l’astigmatisme et la presbytie.

Sur votre prescription, votre ophtalmologue va noter une série d’informations à l’aide des abréviations suivantes :

OD : Œil droit OG : Œil gauche ODG : Œil droit et gauche VL : Vision de loin VI : Vision intermédiaire VP : Vision de près AV : Acuité visuelle SPH : Sphère CYL : Cylindre A : Axe ADD : AdditionEP : Ecart pupillaire

La sphère (Sph.), exprimée en dioptrie, caractérise le degré de myopie ou d’hypermétropie. Le cylindre (Cyl.), exprimé en dioptrie, compense l'astigmatisme. Cette valeur est accompagnée d’une valeur pour l’axe (A), exprimée en °, qui indique dans quelle direction les verres doivent être posés sur la monture. Les valeurs de votre correction sont exprimées en quart de dioptrie.

Attention : si votre ordonnance indique un prisme, vous ne devez pas commander vos lunettes en ligne, car l’adaptation de vos lunettes doit être faite chez un opticien. Pour cela, nous vous donnons rendez-vous dans un de nos points de vente Optica.

Quoique nos opticiens se chargent d’interpréter les valeurs de votre ordonnance pour commander les verres qui vous conviennent, voici quelques notions qui vous permettront de comprendre votre correction :

Un chiffre suit les mentions OD et OG ?
    • S’il est précédé du signe – (valeur négative), par exemple – 0,75 : vous êtes myope
    • S’il est précédé du signe + (valeur positive), par exemple + 0,75: vous êtes hypermétrope

Si ces valeurs sont accompagnées de valeurs entre parenthèses exprimées en chiffres (précédés d’un + ou d’un -) et en °, par exemple (+0,75) 90° ou (90° +0,75) : vous êtes astigmate. La valeur exprimée en ° indique l’orientation, l’axe. Dans les cas ci-dessus, les deux yeux peuvent avoir des puissances différentes.

Les mentions ADD ou VP suivies d’une valeur positive, par exemple +1,50 indiquent que vous êtes presbyte. Généralement, cette valeur est identique pour les 2 yeux et se situe entre 0,50 et 3,50. Elle est prise en compte pour la fabrication de vos verres unifocaux pour la vision de près ou pour les verres progressifs.

L'écart pupillaire

C’est la mesure de l’écart entre vos 2 pupilles. Les renseignements sur l’écart pupillaire (EP) sont importants et doivent nous être communiqués. Ils garantissent un centrage parfait des verres en fonction de votre vue.

Prescription Lunettes ou lentilles ?

En principe, cette précision est notée sur votre prescription. Notez toutefois que votre prescription pour les lentilles peut être différente de votre prescription pour les lunettes. En effet, la position de la lentille par rapport à votre rétine est différente de celle des lunettes. En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter. Notez également que toutes les valeurs de correction ne sont pas disponibles en lentilles.

Comment retranscrire votre ordonnance lors de votre commande ?

Il vous suffit de retranscrire les valeurs de votre ordonnance dans les champs prévus à cet effet dans le formulaire de commande de verres en ligne. Si vous n’êtes pas sûr des chiffres à nous communiquer, n’hésitez pas à prendre contact avec nos opticiens au 0800 32932.

 

L’écart pupillaire (EP) : de quoi s’agit-il

L'écart pupillaire est la distance qui sépare le centre de chacune de vos pupilles.

Cette mesure calculée en millimètres est renseignée en demi-écarts pupillaires, à savoir les distances qui séparent le milieu de votre nez du centre de chaque pupille.

En général, cette valeur est comprise entre 55 et 65 mm et est exprimée en une valeur proche de 30 mm pour chaque œil : œil droit (OD) et œil gauche (OG).

Excepté pour les enfants en croissance, cette distance ne change pas avec le temps. Cela signifie que si vous avez déjà mesuré votre écart pupillaire, celui-ci reste inchangé.

À quoi sert le calcul de l’écart pupillaire ?

Le calcul de l'écart pupillaire est nécessaire pour le montage des lunettes de vues ou des lunettes solaires avec correction. Il garantit votre confort visuel. Sur la base des demi-écarts pupillaires, nos opticiens vont centrer horizontalement les verres en positionnant le centre optique du verre correcteur parfaitement en face du centre de la pupille.

Selon la méthode de prise de mesure et de l’étalonnage des appareils, il peut y avoir une petite différence. Les opticiens acceptent généralement une marge de tolérance. Cependant plus votre correction est forte, plus la mesure de l'écart pupillaire doit être précise. Cela permet d’éviter des désagréments comme une fatigue oculaire, des maux de tête, des douleurs musculaires…

 

La mesure de votre écart pupillaire (EP)

Ces prises de mesures supplémentaires apportent une information qui va améliorer la qualité de la vision, plus particulièrement dans le cas de verres progressifs. Ces mesures ne peuvent être calculées qu’à l’occasion d’un essai chez l’opticien. Celui-ci sera alors en mesure de réaliser un montage le mieux adapté possible. Nos opticiens Optica sont à votre disposition pour cela.

Comment déterminer l’écart pupillaire ?

La prise de cette mesure est une étape importante pour le montage de vos verres. Il existe plusieurs méthodes pour déterminer ou mesurer votre écart pupillaire :

  • Référez-vous à votre prescription ou à la dernière facture pour vos lunettes de vue
    La valeur de l’écart pupillaire est généralement indiquée sur ces documents de la manière suivante :
    1/2 écart
    OD 31,00
    OG 33,00
  • Demandez à votre ophtalmologue
    Lors d’un examen de votre vue, votre ophtalmologue va mesurer à l’aide d’un pupillomètre votre écart pupillaire et il établira ainsi la valeur des demi-écarts gauche et droit. Il indiquera ces valeurs sur votre ordonnance.
  • Rendez-vous chez un de nos opticiens Optica
    Nos opticiens Optica se tiennent à votre disposition pour effectuer cette mesure ainsi que pour vous conseiller.
  • Envoyez-nous une de vos anciennes paires de lunettes
    Cette méthode est simple et efficace. À l’aide d’une de vos anciennes paires de lunettes, nos opticiens sont en mesure de déterminer avec précision votre écart pupillaire, même si vos lunettes ont été faites il y a des années. Nous vous renverrons vos anciennes lunettes avec votre nouvelle commande.
  • Demander à votre opticien habituel
    Demandez à l'opticien qui a fait vos dernières lunettes de vos communiquer ces valeurs. Il les aura très certainement gardées dans un dossier vous concernant et sera en mesure de vous renseigner rapidement.
  • Mesurer votre écart pupillaire vous-même a l'aide de ce fichier
  • Envoyer une photo de votre regard à nos opticiens
    À l’aide de notre règle Optica et d’une photo de bonne qualité de votre regard, nos opticiens peuvent mesurer votre écart pupillaire. Les étapes à suivre :
    - Imprimez notre règle Optica sur un papier légèrement rigide. Veillez à respecter le format du document et à ne pas l’agrandir, ni le réduire. Contrôlez que la feuille soit imprimée à la bonne dimension à l’aide d’une règle graduée.
    - Découpez le modèle selon les lignes extérieures, ensuite pliez le document en deux et découpez les surfaces intérieures indiquées en gris.
    - Placez la règle Optica au-dessus de votre nez et de votre regard.
    - Demandez à la personne qui vous photographie de placer l’appareil photo à la hauteur de votre visage.
    - Pour déterminer l’EP dans un problème de vision de loin, placez-vous à une distance de 4 m face à l’appareil photo, restez bien droit et regardez fixement l’objectif de l’appareil photo. La personne qui prend la photo doit effectuer un zoom sur votre visage.
    Pour une vision de près, placez-vous à 40 cm de l’appareil photo et regardez l’objectif de l’appareil photo
    Nos conseils :
    Utilisez un appareil numérique muni d’un flash et de résolution suffisante. Veillez à ce que la photo soit nette et que vos pupilles soient bien visibles.
    Faites-nous parvenir plusieurs photos de bonne qualité.
    Attention : pour les verres progressifs, l'écart pupillaire doit être calculé avec une grande précision et nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.
Votre opticien peut affiner ses mesures :
  • En distinguant l’écart pupillaire en vision de loin (VL) et en vison de près (VP).
    L’écart pupillaire en vision de près est inférieur à celui de la vision de loin et dépend de la morphologie du porteur de lunettes. En réalisant cette distinction, vous obtenez 4 valeurs : l'écart pupillaire vision de loin (OD et OG) et l'écart pupillaire vision de près (OD et OG).
  • Pour les verres simples (unifocaux) ou les progressifs, on mesure généralement l’écart pupillaire pour une vision à l’infini, alors que pour des lunettes utilisées exclusivement pour la lecture, on mesure l'écart pupillaire en vision de près.
    En mesurant la hauteur pupillaire qui correspond à la distance entre le centre de la pupille et le bas de la monture des lunettes. Cette mesure varie en fonction du visage, mais aussi de la monture et de son positionnement sur le nez du porteur de lunette.